George Manly Muir Société Saint-Vincent-de-Paul


George Manly Muir


L’avocat George Manly Muir (1807-1882), greffier à l’Assemblée législative, visitait régulièrement la prison de Québec. Un jour, face à son exhortation à revenir sur le droit chemin, une prisonnière répondit:

« Que voulez-vous, quand bien même nous voudrions mener une vie honnête, nous ne pourrions pas. Une fois perdues, nous sommes sans ressource, personne ne veut plus nous recevoir. Au sortir d’ici, il n’y a pour nous que les lieux de perdition et de débauche… ».

Il n’en fallait pas plus pour cet homme généreux ! Avec la participation de la Société St-Vincent-de-Paul, dont il était membre, M. Muir ouvrit un refuge pour les femmes qui, au sortir de prison, exprimaient le désir de mener une vie chrétienne. C’est la direction de cet établissement qui fut proposée à Marie-Josephte Fitzbach en décembre 1849 par l’intermédiaire de Mgr Pierre-Flavien Turgeon.

 







Les premières collaboratrices


Marie-Anne Angers Mère St-Vincent-de-Paul Première collaboratrice soeur du Bon-Pasteur

 

Marie-Anne Angers

(Mère St-Vincent-de-Paul)
1827-1907
Jeune femme au caractère bien trempé et issue d’une famille aisée de Neuville, elle laisse tout et entre à l’Asile Ste-Madeleine le 23 mars 1850.

 

 

Zoé Blais Mère St-Joseph collaboratrice Soeur du Bon-Pasteur



Zoé Blais

(Mère St-Joseph)
1821-1905
Native de Berthier-sur-Mer, elle entre à l’Asile Ste-Madeleine le 15 avril 1850. Jeune couturière, elle est une aide précieuse dès les premières heures de la fondation.




Esther Ouimet Mère St-Ignace-de-Loyola collaboratrice soeur du Bon-Pasteur
 


Esther Ouimet

(Mère St-Ignace-de-Loyola)
1820-1877
Originaire de Beaumont, elle se joint au groupe des collaboratrices de Mme Roy le 18 mai 1850. Une précieuse recrue, car elle est très expérimentée dans les travaux de couture.

 




Angèle Lacroix Mère St-François-Xavier collaboratrice soeur du Bon-Pasteur



Angèle Lacroix

(Mère St-François-Xavier)
1815-1886
De la paroisse St-Roch, Québec, elle entre au Bon-Pasteur le 16 septembre 1850 et s’acquitte avec dextérité de l’entretien général de la maison. Tous les printemps, elle fait des quêtes pour l’œuvre, alors utile moyen de subsistance.


 


Éléonore Thivierge Mère Marie-de-la-Présentation collaboratrice soeur du Bon-Pasteur





Éléonore Thivierge (Mère Marie-de-la-Présentation)

1830-1913
Née à St-Jean, île d’Orléans, elle offre ses services à Mme Roy et se joint au groupe le 2 octobre 1850. Instruite, elle sera la première enseignante de la future communauté à l’ouverture des classes le 7 janvier 1851.




 

Marie-Anne Fiset Mère St-Charles-Borromée collaboratrice soeur du Bon-Pasteur





Marie-Anne Fiset

(Mère St-Charles-Borromée)
1826-1886
Ayant vu le jour à Cap-Santé, elle est admise à l’Asile Bon-Pasteur le 21 novembre 1850 et participera activement à l’œuvre naissante.
 

© Soeurs du Bon-Pasteur de Québec, tous droits réservés / all rights reserved
Dernière mise à jour le 8 septembre 2017.